Caillou
Caillou
Caillou
Caillou
Caillou
Caillou
Caillou
Caillou

Caillou

Création danse et vidéo, internationale (France métropolitaine – Guadeloupe – Sénégal)
2022-2023

« Caillou », projet de création féminin et collaboratif, est nourri de recherches, de collectes et d’immersions chorégraphiques, dans des territoires marqués par l’histoire esclavagiste et coloniale. Marie Houdin pour la France métropolitaine, Binta Sylla et Clarisse Sagna pour le Sénégal et Stella Moutou pour la Guadeloupe, sont danseuses. Trois vidéastes les rejoignent pour un projet entre chacune de leurs terres, autour de la notion de décolonisation. Les frontières et les vis-à-vis dans des espaces communs. Elles travaillent sur les notions de regards, et de postures. Sur ce qui a traversé, et sur ce que l’absence raconte. La danse et la vidéo pour témoigner d’un processus de création(s) particulier, construit autour de la relation entre mémoire, genre, racisation et espace, et placé au prisme de l’incidence coloniale.

France métropolitaine – Sénégal – Guadeloupe, puis retour en France.
4 résidences, étalées dans le temps. 4 résidences liées mais indépendantes,
des résidences où :
– la recherche et l’écriture chorégraphique, en immersion,
– la collecte de sons et de musiques, d’histoires, auprès de la population
– la mise en place d’ateliers et de rencontres avec des publics,
– la mise en place d’interventions dansées dans les espaces publics
viendront interagir, et alimenter transversalement un processus de création atypique.

À l’issue de chaque résidence, dans chaque territoire, une performance dansée unique est présentée dans l’espace public ou sur scène. Un film, réalisé dans les résidences précédentes, est également présenté à la fin de chaque résidence. Ainsi chacune des créations est à la fois inédite et liée aux autres créations.
À l’occasion de la dernière résidence en France métropolitaine, un spectacle sera monté et créé. C’est cette ultime création, ainsi qu’une vidéo revenant sur toutes les étapes, qui seront susceptibles de vivre à l’occasion d’une diffusion internationale, d’un côté à l’autre de l’Atlantique. Au final, entre des terres ?

Conception : Marie Houdin
RÉSIDENCE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE ET EN GUADELOUPE
Artistes chorégraphiques : Marie Houdin, Binta Sylla , Stella Moutou
RÉSIDENCE AU SÉNÉGAL ET RETOUR EN FRANCE MÉTROPOLITAINE
Artistes chorégraphiques : Marie Houdin, Clarisse Sagna, Stella Moutou
Vidéastes : Ina Thiam au Sénégal, Elodie Paul en Guadeloupe, Cléophée R. F Moser en France 
Création musicale France :
en cours 
Régie technique France :
en cours
Chargée de production :
Julie Chomard Besserova
Production Engrenage[s]

PARTENAIRES, COPRODUCTEURS ET FINANCEMENTS (en cours)
En France métropolitaine

COPRODUCTEURS
CCN NANTES (confirmé)
-CCN BALLET DU NORD ( confirmé)
-CCN d’Orléans (confirmé)

PARTENAIRES
-Flow, centre euroregional des cultures urbaines-Lille (confirmé)
-Fondation pour la Mémoire de l’esclavage (confirmé)

SUBVENTIONS
-Ministère de la Culture-Drac Bretagne – Aide au projet (confirmé)
-INSTITUT FRANÇAIS – PARIS / Convention RÉGION BRETAGNE (confirmé)

En Guadeloupe :
-Ministère des outre-mer-Feac (soutien financier confirmé)
-Karukera Ballet – dispositif recif (coproduction confirmée)
-CA CAP Excellence – Centre culturel Sonis (coproduction confirmée)
-DAC Guadeloupe (en cours)
-RÉGION GUADELOUPE (confirmée)
-Scène nationale de l’Artchipel (en cours)

Au Sénégal :
-L’Institut français de Dakar (coproduction confirmée)

Crédits photos : Cléophée R.F Moser et Elodie Paul

Informations
Contact production/diffusion : Julie Chomard Besserova